Le pouvoir hallucinant de la réalité virtuelle

C’est quoi ?

Pour faire simple, la réalité virtuelle est un univers simulé par ordinateur dans lequel l’utilisateur va pouvoir s’immerger, “comme si il y était”. L’objectif est de tromper au mieux les sens de l’utilisateur de façon à ce qu’il ressente des émotions aussi fortes que pourrait lui apporter une expérience réelle.

 

Un nouvelle technologie ?

En fait, les systèmes de réalité virtuelle existent depuis bien longtemps. Par contre la technologie n’était pas assez évoluée et le coût ne permettait pas une commercialisation à grande échelle. Certains comme Nintendo avec leur VirtualBoy ont essayé mais la qualité n’était pas au rendez-vous et la vente des produit fut un échec.

 

Et aujourd’hui ?

Depuis 2016, des prix raisonnables couplés à la puissance de nos ordinateurs ou à nos consoles de salon, permet la commercialisation de systèmes de qualité. Loin de ne plus être un simple rêve de science fiction, petit à petit la réalité virtuelle se fait une place.

 

 

Les meilleurs systèmes actuels sont composés d’un casque et de deux contrôleurs. Il vont agir principalement sur 3 de nos sens :

  • la vue : le casque affiche une image devant chaque oeil, ce qui permet d’avoir une vision en 3D dite stéréoscopique.
  • l’ouie : un casque audio stéréo se charge de faire entendre ce que l’on souhaite à l’utilisateur en lui permettant de localiser la source du son. Rien de transcendant pour le moment mais je parlerais dans un autre article de son holophonique qui arrive et qui va augmenter significativement le sentiment de présence.
  • le toucher : on parlera pour l’instant plutôt de retour haptique car on est encore loin du toucher de la vie réelle. Les contrôleurs peuvent vibrer de façon à faire comprendre quelque chose à l’utilisateur.

Chaque élément est tracké dans l’espace, c’est à dire qu’en temps réel l’ordinateur sait où se trouve chacun d’entre eux et adapte l’expérience. La position et l’orientation du casque et des contrôleurs donne celles de la tête et des mains de l’utilisateur. Il peut donc réellement bouger dans tout les sens et ses mouvements seront répliquées en temps réel dans l’univers virtuel. Il pourra ainsi par exemple se retourner, se baisser, avoir l’impression de tenir un arc, des sabres… De la même façon le son est spatialisé, c’est à dire qu’il s’adapte au positionnement de votre tête. Plusieurs technologies de tracking existent mais ceci sera le sujet d’un prochain article orienté technique.

Bien que bluffante, l’expérience comporte encore de nombreux défauts liés à la technologie. On peut regretter le poids du matériel, la présence de câbles génants, la faible résolution des écrans et j’en passe. Mais comme toute technologie l’évolution est permanente et incrémentale. Malgré tous les défauts on peut déjà faire énormément de choses avec.

 

Pourquoi en parler ici ?

Je développe des serious games en réalité virtuelle depuis longtemps maintenant. Ce nouvel outil me passionne réellement car il va changer nos vies. Au cours des articles vous verrez que la réalité virtuelle peut nous apporter beaucoup et être utile à une quantité infinie de domaines.

Avec un regard professionnel je n’hésiterais pas à vous parler des expériences que je teste ou des avancées clées dans le monde de la réalité virtuelle.

Une image vaut plus que mille mots alors je vous laisse avec la bande annonce de Tilt Brush, l’application de dessin de Google pour HTC Vive et Oculus Rift :

 

2 Comments

  • K.rine33 23 octobre 2017 at 16 h 20 min

    J’ai essayé le casque de playstation et j’ai pris une claque…c’est clair qu’on peut l’adapter à plein de trucs

    Reply
    • John 25 octobre 2017 at 19 h 20 min

      En plus le PSVR de Sony est le moins bon technologiquement. Bientôt le PIMAX à 8K 😀

      Reply

Leave a Comment