Je suis très sportif, la preuve j’ai fini GTA !

Sculptez votre corps en devenant gamer

La réalité virtuelle permet très simplement de lier le sport et le jeu vidéo. Le cliché du gamer avachi sur son canap est mort. Jouer à des jeux vidéos rime maintenant avec santé et musculation ! Et ouai ! 😉

Que vous soyez un fitness addict, en manque d’activité physique, à mobilité réduite ou un simple gamer, cet article est fait pour vous. Sans effort vous pouvez maintenant accéder à une meilleure activité physique et ainsi améliorer votre hygiène de vie. Cet article peut être aussi très intéressant pour des professionnels comme des coachs ou des kinésithérapeutes.

Je ne vais pas ici parler des bienfaits mentaux et physiques d’une activité régulière. C’est plus à démontrer mais si vous voulez en savoir plus l’INSERM en parle ici.

 

Définir ses besoins et ses envies

Vous avez sans doute déjà remarqué que certains sports développent plus ou moins certains muscles, par exemple la natation développe les épaules plus que le foot qui développe les jambes.

Dans un premier temps je vous propose d’identifier les muscles ou les mouvements que vous souhaitez travailler. Une fois que vous les avez identifiés il ne sera pas compliqué de trouver une expérience en réalité virtuelle constructive de ce côté là. N’oubliez pas que vous pouvez améliorer l’effet voulu en ajoutant volontairement des handicaps physique qui rendront le mouvement plus difficile. Les lests sont mes amis 😉

Prenons un exemple, vous travaillez toute la journée sur un ordinateur, le soir vous n’avez pas la motivation d’aller à la salle de sport ni de lever ces altères qui prennent la poussière dans votre chambre. Il y a plus simple, accrochez des lests à vos poignets et jouez à Fruit Ninja VR.

La différence avec une salle de sport c’est que cette fois vous êtes seul, vous pouvez faire des erreurs et ça peut être très dangereux. La première chose à faire sera donc d’en parler avec un professionnel du sport et/ou de la santé. Il vous aidera à mettre en place un vrai programme adapté et sécurisé. Vous allez utiliser des appareils et il ne faut surtout pas vous mettre en danger.  Attention par exemple à la sécurité sur un tapis de marche, vous ne le verrez pas dans le monde virtuel, il ne faut pas que la chute soit possible! Je déconseille fortement l’utilisation d’un tapis de course avec un casque de réalité virtuelle.

Ce qu’apporte la réalité virtuelle avec le jeu est une immersion très forte qui vous permettra d’oublier l’effort physique. Les séances peuvent devenir plus longues et plus intenses tout en gardant une motivation au top du top.

Chacun pourra trouver l’expérience qui lui correspond en essayant de garder au plus haut le ratio activité sportive/immersion. En faisant ceci vous allez chercher à détourner votre attention de l’activité physique en l’orientant vers le jeu. Vous allez par exemple chercher à dépasser votre dernier score sur Fruit Ninja VR sans même penser à vos biceps.

 

Préparez-vous au combat !

J’utilise et fait utiliser de nombreux jeux dans cette optique.

Si vous souhaitez travailler le haut du corps, il est préférable de ne pas jouer assis sur un fauteuil, votre position n’est pas optimale et vous risquez rapidement de vous faire mal au dos. Si vous pouvez, jouez debout, sinon utilisez une chaise ergonomique. Aujourd’hui je ne jure que par ça, adieu les douleurs dorsales. Vous aurez aussi beaucoup plus de liberté pour bouger les bras, on a un peu l’impression d’être debout sans l’être. Si elle est sur roulettes faites attention à bien la bloquer pour éviter qu’elle ne se déplace pendant la séance.

Je suis équipé avec le casque  HTC Vive donc toutes les expériences que je vais vous conseiller ici fonctionnent à 100% avec ce casque. Si vous avez besoin d’une expérience disponible que pour Oculus Rift sachez que Revive permet d’y jouer avec le casque HTC Vive.

Certains jeux ne vous permettent pas de régler votre hauteur, installez le petit logiciel OpenVR Advanced Settings, il vous permettra de régler plein de choses dont votre hauteur, indispensable si vous n’êtes pas debout.

Je vous conseille une tenue adaptée aux mouvements que vous souhaitez faire.

 

Voici quelques expériences testées et validées par mes soins

 

 

Utilisé dans le cadre d’un renforcement musculaire au niveau des bras. Une chaise ergonomique permet d’être assis en bonne position. Des lests accrochés à chaque poignet vous permettent de gérer l’effort.

Dans de très beau décors il vous faudra tirer sur des vagues d’ennemis. C’est clairement bourrin, le dynamisme du jeu vous accroche dès la première seconde. Tirer sur des bestioles n’a jamais été aussi fun, c’est maintenant votre priorité. Pour une séance très dynamique et intensive c’est le bon choix.

 

 

 

Utilisé dans le cadre d’une rééducation à la position debout. Un harnais permet au patient d’être soutenu et de ne pas pouvoir chuter. Le déplacement dans le jeu sera géré grâce aux contrôleurs mais le patient peut si il le souhaite tourner sur lui même. Pour le harnais c’est du fait maison, je vous en parlerais dans un autre article avec photos à l’appuis. Cet article vous évitera peut-être d’acheter un harnais médical hors de prix tout sans mettre de côté la sécurité.

C’est le même studio qui a fait ce jeu et celui vu précédemment. Ce que ça signifie c’est que la direction artistique est sensiblement la même. Cette fois par contre vous vous déplacerez dans les décors et il n’y a pas de bestiole à tuer. La musique calme, le bruit de l’eau, le chant des cigales, ou encore d’autres sons bien choisis participent à une ambiance très paisible et augmente clairement l’immersion. Il s’agit d’un puzzle game où vous devrez résoudre des énigmes en évoluant dans des décors très réalistes, rappelant la Grèce antique, l’architecture romaine, l’Égypte ancienne,… De par son réalisme visuel, sonore et le côté ludique de ses énigmes ce jeu est top, même pour une simple séance de relaxation.

 

 

Utilisé dans le cadre d’une rééducation des muscles releveurs du pied. Le patient est assis sur une chaise. Grâce au 3dRudder placé sous ses pieds, il peut contrôler sa position virtuelle en fonction de l’orientation de ses pieds.

Il va pouvoir tout simplement parcourir le monde en passant par des villes comme New York, Paris, Tokio,… ou profiter de la vue depuis le sommet de l’Himalaya. Cette expérience est pour beaucoup la meilleure et la plus addictive. C’est encore plus passionnant pour les personnes à mobilité réduite qui les empêche de parcourir le monde réel comme ils le souhaiteraient. Vous pouvez devenir l’explorateur que vous avez toujours rêvé de devenir!

 

 

 

Utilisé dans le cadre d’un renforcement musculaire du bas du corps sur un tapis de marche ou un vélo d’appartement.

Cette application vous permettra juste d’être dans un décors virtuel comme une salle de cinéma, tout en vous permettant d’y afficher votre écran d’ordinateur. Quoi de mieux que de faire du sport devant une bonne série sur Netflix ? La différence avec le fait de pédaler devant la (vraie) télé c’est qu’aucun élément réel ne peut venir perturber votre séance. Ici le but c’est de s’isoler du réel en évitant toute perturbation sonore ou visuelle, et ça marche.

 

L’utilisation des expériences VR déjà existantes au profit d’une activité physique n’en est qu’à ses débuts.

J’aimerais vraiment avoir vos avis sur le sujet, peut-être aurez vous des conseils, de nouvelles idées, ou simplement une coquille à corriger 🙂

 

No Comments

Leave a Comment